• L’Ascension - Jésus monte au ciel

     

     

    L’Ascension - Jésus monte au ciel

    L’Ascension - Jésus monte au ciel

     

    L’Ascension - Jésus monte au ciel

     

    Fête du jeudi de l’Ascension - Le départ de Jésus au ciel a lieu 40 jours après Pâques.

    C’est depuis le IV° siècle que l’Église a fixé cette date du jeudi (jour férié) de l’Ascension 6 semaines après Pâques.

    Selon les Actes des Apôtres (Act 1/3,8-11) Jésus s’est montré vivant après sa passion pendant 40 jours, puis il leur dit "Vous allez recevoir une force celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins jusqu’aux confins de la terre". Quand il eut dit cela, ils le virent s’élever, puis une nuée vient le soustraire à leur regard.

    La fête de l’Ascension évoque plus le Jeudi de l’Ascension comme jour férié que la fête religieuse. Celle-ci n’est pas une fête très marquante dans l’opinion publique. Ce Jeudi de l’Ascension jour férié fait penser à la coutume d’un grand week-end en faisant le pont le vendredi. Il fait penser aussi aux jours fériés du 1er et du 8 mai ainsi qu’au lundi de la fête. Parfois le jeudi de l’ascension et le 1er mai tombe le même jour, ce qui fait un jour férié en moins

    Le jeudi de l’Ascension est un jour férié en Europe sauf en Italie, Espagne, Portugal, Angleterre, Grèce et Hongrie.

    Fête de l’Ascension, fête d’obligation. La montée de Jésus au ciel avec son corps après sa résurrection ne représente pas grand chose pour le chrétien moyen. Il est peu concerné par sa signification. Le départ du Christ n’a rien d’une fête : Jésus quitte la terre. Et pourtant c’est une grande fête liturgique. La fête de l’ascension du Christ est une " fête d’obligation " comme Noël, l’Assomption et la Toussaint, c’est à dire que l’on doit aller à la messe le jour de l’Ascension même si ce n’est pas un dimanche.

    Le départ de Jésus au ciel nous est rapporté par l’Évangile et surtout par les Actes des Apôtres. Selon Luc (24/50-53), Jésus envoie ses apôtres à Béthanie et il les bénit. Tandis qu’il les bénissait il se sépara d’eux et fut emporté au ciel. S’étant prosternés devant lui, ils revinrent à Jérusalem en grande joie. La finale de l’évangile de Marc rapporte l’événement de la montée de Jésus au ciel et en donne le sens : "Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et il s’assit à la droite de Dieu" (Mc16/20)

    Selon les Actes des Apôtres (Act 1/3,8-11), Jésus s’est montré vivant après sa passion pendant 40 jours (Act 1/3) puis il leur dit :

    "Vous allez recevoir une force celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins jusqu’aux confins de la terre". Quand il eut dit cela, ils le virent s’élever, puis une nuée vient le soustraire à leur regard. Et comme ils étaient là les yeux fixés au ciel pendant qu’il s’en allait , voici que leur apparurent deux hommes vêtus de blanc qui leur dirent "Hommes de Galilée, pourquoi restez vous ainsi à regarder le ciel ? Celui qui vous a été enlevé viendra de la même manière dont vous l’avez vu partir vers le ciel". Alors du mont des oliviers ils s’en retournèrent à Jérusalem. (Act 1/8-12)

    L’évangile de Mathieu ne parle pas du départ de Jésus au ciel, mais il se termine par cette parole de Jésus : "Je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde" (Mt 28, 20). Plutôt que la montée au ciel du Christ, il marque sa présence parmi les hommes après son départ le jour de l’Ascension. Jésus demeure avec nous.

    La signification de l’Ascension au ciel est spirituelle. La montée du Christ au ciel avec son corps n’est pas un « voyage dans l’espace ». Les homélies de l’Ascension donne la vraie signification de l’Ascension et corrige l’image folklorique de la montée au ciel d’où l’importance des homélies de l’Ascension pour corriger cette représentation

    Montée de Jésus-Christ au ciel - Le nom vient d’un mot latin "ascensio" qui veut dire monter, s’élever. La signification de l’Ascension est évidente pour les Juifs nourris de l’Écriture.

    " Monter aux Cieux ", c’est entrer dans la Gloire de Dieu, c’est exprimer visiblement tout ce qui est réalisé par la Résurrection. La nuée a un caractère symbolique ; elle représente la présence divine. La montée de Jésus au ciel a un préliminaire dans l’Ancien Testament, c’est la montée d’Élie au ciel sur un char de feu, ce qui le fait échapper à la mort (2 R 2,1-19). C’est aussi son départ de sa vie terrestre. C’est la dernière apparition de Jésus-Christ à ses disciples après sa résurrection. Selon l’évangile de saint Luc et les Actes des apôtres, Jésus est parti vers le ciel.

    Dans l’évangile de Jean, Jésus avant sa passion a un autre langage, il dit : "Je vais vers le Père" (Jean 16,28). Il ne va pas dans dans un lieu, le ciel, mais vers une personne : son Père. Le matin de sa résurrection Jésus dit à Marie de Magdala : " Ne me retiens pas. Je ne suis pas encore monté vers le Père" (Jean 20,17)

    Enlevé au ciel - Dans Luc 24, 50 à 53, il est dit que le Christ ressuscité se sépare d’eux. Il se sépare des disciples avant d’être emporté au Ciel. Et dans le texte des Actes il est question d’un enlèvement de Jésus au Ciel. Plus qu’une Ascension, c’est un enlèvement et le verset 3 précise qu’il a lieu 40 jours après la résurrection de Jésus, "Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous L’avez vu s’en aller vers le ciel" (Actes des Apôtres 1, 9-11). (Marc 16,19) "Le Seigneur Jésus après leur avoir parlé fut enlevé au ciel".

    Énoch Élie - "Le Seigneur enleva Élie au ciel dans le tourbillon. Énoch a aussi été enlevé. Le Seigneur a fait monter Élie aux cieux dans un tourbillon ; il a été enlevé" (2 Rois 2,1) .

    Montée au ciel - Il n’y a pas dans le Nouveau Testament l’expression Montée au ciel, mais dans l’évangile de saint Jean (20,17) Monter vers le Père.

    Fête de la montée de Jésus au ciel, fête de l’ascension du Christ

    La montée de Jésus au ciel estcélébrée à la fête de l’Ascension du Christ

     La date de l’Ascension, la date du jeudi de l’Ascension du Christ est quarante jours après le dimanche de Pâques. C’est le jeudi de la sixième semaine après Pâques. La fête de Pâques étant mobile, elle l’est aussi. C’est depuis le IVème siècle que l’Église a fixé cette date de l’Ascension 40 jours après Pâques. En Italie, en Espagne, au Portugal et en Grande-Bretagne la célébration est reportée au dimanche qui suit.

    Historiquement, la fête de la montée de Jésus au ciel, la fête de l’Ascension du Christ n’est apparue que vers la fin du III° siècle et ne s’est généralisée que dans le dernier quart du IV° siècle, entre 375 et 400, se distinguant alors de la fête de la Pentecôte avec laquelle elle fut d’abord confondue. C’est Eusèbe, évêque de Nicomédie, qui la mentionna pour la première fois comme une fête particulière. À Rome au Moyen-Âge, le jeudi de l’Ascension comportait deux processions : le matin on allait de Saint-Pierre à la basilique du Latran et en fin de matinée on allait du Latran à un sanctuaire hors de la ville.

     

    Prière universelle de l’Ascension

     

    - Regarde et protège l’Église que tu as confiée à tes apôtres. Veille sur elle ; donne-lui des prêtres. Que tous les chrétiens soient fidèles à ton amour et à ta Parole. Bénis notre pape N. : qu’il puisse sereinement et efficacement guider ton Église. Seigneur, monté aux cieux, écoute-nous et prends pitié.

    - Regarde le monde avec ses blessures et la misère qui surgit partout. Pour les victimes des massacres inter-ethniques et du terrorisme un peu partout dans le monde, pour les peuples de N. et N. Seigneur glorifié près du Père, nous te prions.

    - Regarde avec bonté tous les enfants, les jeunes et les adultes qui s’apprêtent à te rencontrer dans un sacrement : Que l’Esprit Saint les soutienne tous. Nous te prions, Seigneur.

    Coutumes et traditions de la fête de l’Ascension du Christ

    La signification de la fête à Venise est plus politique que religieuse. Le jour de l’Ascension, on célèbre à Venise la fête de La Senza qui commémorait l’expédition du Doge Pietro II Orseolo sur les côtes de Dalmatie, qui apporta à Venise la maîtrise de l’Adriatique en l’an 1000. La fête de la Senza fut instituée en 1173. Embarqué sur une prestigieuse galère dorée richement parée le Doge quittait la lagune pour la mer et procédait aux épousailles (sposalizio del mare). Il jetait dans l’eau un anneau d’or et prononçait la déclaration : "Je t’épouse, ô mer, en signe de vraie et perpétuelle domination". Puis le Doge entrait dans la Basilique Saint-Marc pour une messe solennelle, entouré de tous les prélats et des chœurs qui glorifiaient le Seigneur. La tradition de la sortie en mer et de la messe solennelle du jour de l’Ascension existe toujours aujourd’hui, désormais sans la présence du Doge, mais en présence du Maire de Venise.

     

    Télécharger « L'Ascension du Christ.pdf

    Télécharger « Que dit la Bible sur l’Ascension.pdf »

     

    L’Ascension - Jésus monte au ciel

     

    « Nous ne vivons plus des temps ordinaires... 6 Debout devant le Père Éternel »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Mai à 11:24

    Merci de rappeler la signification exacte et chrétienne de cette fête. Comme il est dit dans le texte, bien souvent les gens n'y voient plus que le jour férié et le pont ! La Suisse célèbre aussi ce jour.Passe un très bon jeudi Marie Anne  Bisous

      • Jeudi 25 Mai à 14:44

        J'essaie avec ce blog de conserver le souvenir d'un Homme-Dieu

        Qui a laissé sa peau pour beaucoup d'humains d'autrefois et pour

        laisser un message pour les générations futures, qu'elles aient une

        meilleure vie, dans la bonne entente et le bien-être... Mais

        malheureusement, il en est autrement et les gens risque d'oublier

        ce message d'Amour et de Paix, qui furent les siens et même

        finir par l'oublier Lui, Jésus !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter