• L'antiquité de la coalition

     

    L'antiquité de la coalition

    L'antiquité de la coalition

     

    Cela s'appuie sur l'astronomie : "Les témoins fidèles sont le monde, l'année, la personne et la loi est (12, 7, 3. : Il (le grand Architecte de l'Univers, le créateur de tous les mondes, la force qui nous dépasse.) les a suspendus au Dragon (le dragon est à l'univers ce que la sphère est à l'année, ce que le coeur est à la personne, c'est-à-dire la puissance impulsive de tout, le centre cosmique), à la sphère et au coeur". Le Sépher Yetsirah (le libre de la création). Encore, aujourd'hui, nous continuons de prendre l'étoile polaire pour le centre de l'univers sidéral (symbole mystique). Le Dragon comme centre, à son époque, il y a 25.000 ans, l'étoile polaire faisait partie de cette constellation. Actuellement à proximité de l'étoile Alpha de la Petite Ourse, à gravité pendant toute l'époque s'étendant de l'an 2000 av. J.-C. jusque vers l'an 1000 de notre ère, dans un espace à peu près privé d'étoiles brillantes. Mille ans environ avant l'ère chrétienne, cette étoile marqua environ le pôle qui s'en éloignait progressivement pour arriver vers l'an 850 dans le voisinage qui a cours de nos jours. En remontant beaucoup plus loin, de 3 500 à 2000 av. J. -C., nous constatons que le pôle ne coïncidant pas alors avec la constellation de la Petite Ourse dans laquelle il se trouve aujourd'hui occupait obliquement celle du Dragon. C'est vers l'an 2800 que le pôle fut le plus rapproché de la brillante Alpha du Dragon. Pendant toute la durée des quinze siècles qui séparent l'an 3 500 de l'an 2000, ce fut cette étoile qui indiqua le pôle. Et à ce moment-là, le Dragon était le centre de tout l'univers. Le livre de la création date donc nécessairement de cette époque.

     

     

    « Dieu a donné à l'Homme le libre-arbitre Des hommes à la conquête de leur Dieu... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter