• Immanouël - La machine militaire romaine

     

    Immanouël - La machine militaire romaine

    Immanouël - La machine militaire romaine

     

    Le site aux sept collines, aurait été peuplé depuis la préhistoire, avant même l’arrivée des Etrusques.

    Il fallut donc, aux futurs Romains, lutter dès le principes, au long de siècles obscurs, se battre pour vivre, tenir tête aux envahisseurs, Gaulois ou autres.

    Pour prévenir les invasions, il leur faudra remonter vers l’amont.

    En –275, après la prise de Tarente, Rome est maîtresse de l’Italie péninsulaire. Sa marche ne s’arrêtera plus.

    C’est qu’au cours de cette lutte pour la vie, amère, ingrate, difficile, Rome a créé, non seulement un Etat plus volontaire, mieux organisé que tout autre, mais, au service de cet Etat, une impitoyable machine militaire. Au début, chaque légion, de 4 200 hommes, fantassins, divisés en 30 manipules et assistés de 300 cavaliers, est composés de citoyens (propriétaires de terre) mobilisés.

    Librement consentie, la discipline est inflexible. Chaque soir, même si nulle pression ennemie ne menace, on passe des heures à établir un camp retranché, avec fossés, palissades, entourant la géométrie rigoureuse d’un alignement de tentes selon un plan rectangulaire, autour de celle du général, le prétoire.

     

    Immanouël - La machine militaire romaine

    Immanouël - La machine militaire romaine

     

    Immanouël - La machine militaire romaine

     

    Face à Rome, maitresse d’un empire de 100 millions d’habitants, Jérusalem ne pèse pas lourd. Sa population (100 000 habitants environ) représente à peine le dixième de la population de la capitale de l’Europe. Il est vrai que sa position ne favorise pas la Ville sainte des Juifs : très excentrée, ce n’est ni un port (comme Alexandrie : 600 000 habitants) ni la capitale d’un empire important (comme Antioche : 500 000 habitants). C’est simplement une capitale provinciale d’un intérêt stratégique, assez secondaire pour les Romains qui ont disposé le gros de leurs troupes ailleurs, notamment sur le Rhin, le Danube et en Syrie. Pourtant l’importance du peuple juif est bien plus considérable que les dimensions de leur capitale ne le laissent supposer. Nombreux, déterminés, ils constituent un peuple à part.

     

    Immanouël - La machine militaire romaine

     

    Immanouël - La machine militaire romaine

     

     

    « From the Manger to the Cross (De la crèche à la croix)Jésus et sa Mère »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter