• Des hommes à la conquête de leur Dieu...

     


    Des hommes à la conquête de leur Dieu..

      Des hommes à la conquête de leur Dieu...

     

      Des hommes à la conquête de leur Dieu...

     

    Il y a bien longtemps…
    La conquête du Dieu de l’invisible dans son infini bonté, il nous a créé hommes et femmes. Il nous a tout donné : ce jardin magnifique qui procure des fruits succulents et les animaux. Mais les hommes lui désobéissent et Dieu les chasse parce qu’ils ont écouté le désir d’un être qui voulait dominer comme Dieu ce jardin et qui voulait qu’ils fassent se qui leur demandait.
    Nous avons alors à ce jour perdu ce magnifique jardin et les difficultés et les souffrances commencèrent jusque notre mort. Nous l’avons perdu par notre désobéissance, perdu : l’amour et la confiance de Dieu à nous de les reconquérir.
    Dieu accepte les offrandes des hommes bons et meilleurs et demande aux autres de changer leur cœur de colère, de jalousie, et de violence. Dieu éloigne de lui ceux-ci.
    Il faut être courageux pour continuer à obéir à Dieu et ne pas avoir des pensées portées vers le mal et la violence. Obéir à Dieu faire exactement ce qu’il préconise. Croire en Dieu pour ne pas s’éteindre et regretter de ne pas l’avoir cru et devenir l’esclave du mal. Obéir à Dieu et alors Dieu se souvient de sa promesse de ne pas nous détruire.
    L'homme orgueilleux qui veut dominer à part de Dieu divise les autres et les éloignent de Dieu. Il sème la confusion. Tout quitter et obéir à Dieu pour devenir son ami. Croire que tout est possible avec lui malgré nos tristesses procurées par ce qu’il nous demande.
    Obéir : en lui montrant notre foi en lui et Dieu nous sauve. L’épouse doit suivre son mari en ce sens. L’amour peut guérir bien des maux. Ceux qui désobéissent à Dieu ne font pas de bons maris et pas de bonnes épouses et vivent dans le péché. Cela crée des conflits familiaux et sociaux. La jalousie, la haine, la cruauté, le mensonge la désolation etc.
    Dieu veut voir si nous changeons nos attitudes par des épreuves. Il demande : Êtes vous comme des voleurs avec mes bienfaits ? Mais si nous changeons d’attitude nous sommes meilleurs, alors Dieu compatit pour nous. Sinon la crainte de Dieu nous submerge et Dieu ne nous pardonne pas. En reconnaissant Dieu nous sommes heureux de vivre en sa présence et avec les bienfaits qu’il nous donne, nous devenons ses élus.
    Le mauvais ne peut atteindre tout le monde. Certains hommes restent fidèles à Dieu malgré de nombreux malheurs : vols, deuil, maladies, persécutions, etc. Alors Dieu les guérit et ils retrouvent tout leur bien être.
    Il y a des personnes opprimées par des hommes brutaux et cruels qui les font travailler dur pour l’intérêt personnel de ses personnes brutales et lorsque ces opprimés sont trop nombreux, ils les laissent périr. Mais ceux la sont sauvés par Dieu.
    Dieux a envoyé des prophètes pour montrer ses prodiges et miracles pour que le peuple croit en lui. Le peuple croit en lui mais les grands et les chefs persécutent encore plus les gens et les gens persécutés rendent les prophètes responsables de leurs déboires. Mais Dieu les console. Les persécuteurs croient pouvoir faire de même que Dieu alors Dieu les punit car ils sont pleins de mensonges. Par des fléaux : le fleuve couleur de sang qui les infecte, la peste, les plaies, les mouches, la mort des animaux domestiques, les pustules et furoncles, des grêles énormes, les sauterelles qui dévastent les cultures, les ténèbres sur eux seulement et sans le signe de Dieu : leurs premiers nés meurent : hommes et bêtes.
    Les bonnes personnes sont libérées d’eux et ces persécuteurs prennent peur et libèrent les opprimés. Mais bien vite, ils changent d’idée et les pourchassent de nouveau. Bien sur chez les opprimés, il y a une grande peur. Mais Dieu veille sur eux et les fait passer de l’autre côté de la mer en faisant périr les oppresseurs et les opprimés sont dans une grande allégresse et rendent gloire à Dieu.
    Dieu donne sa loi à son peuple mais eux voulaient retourner à leur ancienne vie. Aussi Dieu vit leur manque de foi et les fit errer dans le désert. Mais Dieu qui est bon voulait malgré tout les faire entrer dans la félicité fit des miracles pour que le peuple croit en lui : arrêt des eaux du Jourdain, chute des murailles de Jéricho, immobilisation du soleil en pleine nuit, et leur envoya la manne parce qu’ils avaient faim. Ils l’ont mangée de suite, de peur de la pourriture. Tous les jours, ils l’ont ramassée et le 6éme jour la ramassée en double, elle ne pourrissait pas : miracle. Et me 7eme jour Dieu n’en donné pas
    Dieu du mont Sinaï fumant et avec des coups de tonnerre donna la loi à son peuple :
    “ Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.”
    1. Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
    2. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.
    3. Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.
    4. Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.
    5. Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.
    6. Tu ne tueras point.
    7. Tu ne commettras point d'adultère.
    8. Tu ne déroberas point.
    9. Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
    10. Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.
    Le peuple devant cette loi prit peur de mourir par la main de Dieu.
    Le temps passa et le peuple oublia la loi et adorèrent un veau d’or. Dieu vit que c’était mal et se mit en colère car le peuple ne lui obéissait pas ils furent tués.
    Dieu demande au reste de son peuple de lui faire une tente mobile qui se déplace avec eux dans le désert. A l’intérieur les 10 lois, plein de mannes, et un autel pour l’encens, une porte lampe avec 7 lampes et une table avec 12 pains entourée d’une cour avec un bassin remplit d’eau où prêtres se laveront. Un autel pour immoler les animaux pour son offrande. Cette tente au milieu du camp et le peuple autour.
    Les personnes méchantes qui ne changent pas leur cœur et leur conduite elles sont alors visitées par 12 envoyés ceux-ci les trouvent redoutables. Ils disent si nous voulons prendre ce pays, nous serons massacrés, et ils eurent peur.
    Le peuple de Dieu lui dise : “ nous ne sommes pas morts au désert, ni en exil mais nous allons périr au combat et nos femmes et nos enfants seront prisonniers.” Alors il retourna à leurs anciennes habitudes.
    Calmer le peuple pour qu’il n’ait pas peur car Dieu est avec les 12 envoyés. Et dit : “vous saurez vite prendre ce pays” mais le peuple n’écoutait pas et voulu les tuer. Dieu vit que cela était une mauvaise chose et se mit en colère et le peuple ne peut rentrer en ce pays car il n’a pas confiance en Dieu et Dieu les envoie dans le désert jusque la mort de tous.
    Mais deux fidèles entreront dans ce pays. Des infidèles mécontents qui se demandent pourquoi Dieu à choisi cet homme pour être leur chef ? Dieu et en colère et il fit partir et périr ces infidèles, la tente fut engloutie avec ses possessions.
    Les fidèles prirent peur de mourir avec eux et s’exilèrent. Dieu repris leurs biens aux infidèles et choisis des prêtres et leurs descendances pour les gérer. Le grand chef élu verra son bâton fleurir.
    Dieu n’abandonne pas son peuple, il le nourrit de la manne, le guide le jour (colonne de fumée) et la nuit (le feu) et durant longtemps rien ne lui arriva. Mais un jour cela se gâta pour lui de nouveau et il en voulu au chef de ne pas trouver de l’eau et rien qui pousse. Il demande pourquoi il avait suivi ici, il n’y à rien. Alors Dieu fit un miracle : l’eau jaillit d’un rocher en abondance.
    Dieu est en colère : que ses deux chefs disent que c’est eux qui ont fait le miracle et pas Dieu. Ils ont menti et Dieu les punis. Le peuple parlait contre Dieu : Pourquoi nous a-t-il fait sortir de l’oppression pour nous faire mourir dans le désert ? Il n’y a rien et nous sommes dégoûtés de cette manne pourtant agréable. Le peuple oubliait les bienfaits divins. C’est de l’ingratitude aussi Dieu leur envoya des serpents qui mordent et font mourir beaucoup de personnes. Alors le peuple reconnu qu’il avait péché contre Dieu et il l’implora d’éloigner ce fléau et le chef pria pour le peuple et mit un serpent de cuivre sur un poteau et ceux qui sont mordus et qui le regardent sont guéris.
    Sur le point de rentrer au pays, le chef envoya deux personnes pour voir ce pays et une femme les cacha car on les poursuivait. Les deux personnes promirent alors à cette femme de lui laisser à elle et les siens la vie sauve, mais elle doit mettre un cordon rouge à sa fenêtre en signe de reconnaissance.
    Le chef et le peuple traversèrent le Jourdain qui se tarit à leur passage : Miracle et ils mirent 12 pierres en souvenir.
    Dieu demande de faire 1 tour de la ville chaque jour durant 6 jours avec les lois et 7 prêtres en tête et de sonner le cor. Et le 7eme jour de faire 7 fois le tour et sonner le cor Longuement en criant très fort Dieu est là ! Et les murailles de la ville s’écroulèrent et la où le cordon rouge est aux fenêtres. Les gens attendent et ont la vie sauve.
    Certains désobéir à Dieu en dérobant les biens confisqués aux infidèles de ce pays et qui appartient à Dieu. Ils furent battus et tués. Les autres fidèles prirent la fuite.
    Pourquoi Dieu permet-il cela ? Parce que le peuple a péché contre Dieu, il a prit des choses qui sont à détruire et qui doivent être rendu à la loi.
    Le peuple a dérobé une belle merveille et il l’a cachée. Détruisait la et je vous bénirait dit Dieu et ensuite tuer le voleur car par une grande et forte convoitise. Il l’a prise et la cachée, alors ce fut le malheur. Le peuple mit à mort le voleur et sa famille. Ne volons pas les merveilles de Dieu pour les cacher.
    Des gens peu scrupuleux se font passer pour d’autres pour ne pas être combattu par Dieu et se disent ses serviteurs et ils deviennent ses serviteurs et eurent la vie sauve.
    Un jour un homme fut envoyé par Dieu pour sauver le peuple et ses ennemis prirent peur et fuyaient. Des énormes greulons tombent sur la terre. Beaucoup moururent et aussi par l’épée et le soleil brilla toute la nuit. Cet envoyé conquis beaucoup de pays et le peuple obéit à Dieu. Mais après la mort de l’envoyé le peuple commença à mal se conduire et lui arriva souvent des malheurs. Alors Dieu leur devint nécessaire. Le peuple prie Dieu de lui envoyer un chef courageux.
    Une guerre éclata et Dieu provoque une inondation. Et beaucoup d’ennemis périrent.
    Une femme prit la tête du commandement et le peuple fut heureux et en paix quelques temps.
    C’est une suite de confiance en Dieu et de désobéissance. Des rois et de leur peuple à travers l’histoire des hommes.
    De par cette désobéissance les peuples sont opprimés et réduit à une grande misère qui ravage tout. Les peuples font souvent le mal et le malheur et l’oppression sont sur eux, Ils prient alors Dieu de les sauver et de leur pardonner.
    En terre promise le peuple de Dieu lui construit un temple qui fut démoli et reconstruit. Dieu écoutait leurs supplications en ce lieu.
    Durant longtemps des rois se succédèrent, de bons avec qui la paix et l’abondance étaient de mise en ce pays et des mauvais où tout le pays était à feu et à sang. Le peuple exilé, opprimé, dans de grands malheurs.
    Le peuple fut divisé en 12 parties et 2 parties restent fidèles au grand roi. De père en fils, les rois se succédèrent de mauvais et de très mauvais.
    Alors, l’élu de Dieu arriva au trône et régna sur les 12 tribus mais il adora le veau d’or et le peuple fit de même alors le pays devint plein de violence. A ce moment là un étranger vola le trésor du temple qui en fut changé et l’élu mourut.
    Tous les souverains par la suite furent mauvais, Ils haïssaient Dieu et persécutaient ses prophètes. Ils adoraient le faux dieu.
    Les fidèles de Dieu se cachaient pour ne pas être tués. Beaucoup de mal se passait et pour les duper, certaines personnes se faisaient passer pour de bonnes personnes et ainsi les voler.
    Puis vint un bon roi et la paix revient. Le peuple faisait confiance à Dieu. Il prie pour qu’il le protège et faire périr leurs ennemis. Le peuple chante les louanges de Dieu.
    Il y eu beaucoup de prophètes persécutés et tuer qui firent des miracles au nom de Dieu, et des résurrections. Un des prophètes a désobéi à Dieu, il fut engloutit Par un poisson mais il ne mourut pas. Il regretta sa désobéissance, pria Dieu et il lui obéit cette fois. Car Dieu le sauva comme les autres prophètes, car ils enseignent ses lois.
    De paix en guerres à cause des corruptions des hommes et qu’ils servaient des faux Dieu, le temple et la ville fut détruite. Par la mauvaise conduite du peuple qui ne voulait pas changer de conduite et il devient le serviteur parmi les étrangers.
    Un jeune roi crut en Dieu et aboli la fausse religion en la combattant. Le temple fut reconstruit et embelli. Il rétablit les lois de Dieu oubliées et perdues. Mais il fut chagriné de voir le peuple ne pas les respecter.
    Dieu à travers les siècles fut souvent en colère contre son peuple parce qu’il ne respecte pas ses lois et alors s'abat sur lui le malheur. Souvent aussi Dieu leur pardonne et épargne son peuple.
    Un autre roi voulut les conseils de 4 jeunes gens intelligents et beaux pour résoudre les problèmes du Royaume. Il les éduqua en ce sens. Le roi voulut les choyer mais eux refusèrent car ils ne perdaient rien de leurs qualités de ne pas être choyés.
    On se souvient que la ville fut incendier et détruite. Le peuple tué et captif comme prévu par le prophète. Et cette punition est méritée car il couvrait les murs du temple d’images de reptiles et d’autres animaux et leur rendait un culte, car il croyait que Dieu les avait quitté. D’autres adoraient le soleil.
    Cette destruction parce que le peuple n’écoutait pas Dieu et ne faisait pas selon sa loi. Et le peuple prit la fuite. Le pays fut dépeuplé et désert durant longtemps. Le peuple de Dieu en exil subit de rudes épreuves.
    Bien longtemps après, le peuple déporté revient en ce pays détruit et il reconstruisent le temple par des bâtisseurs vigilants. Leurs ennemis essayaient de les en empêcher. Il fut malgré tout achevé et embelli. Les murailles autour aussi. La joie fut grande pour le peuple.
    Les 4 jeunes gens refusaient d’enfreindre la loi de Dieu et d’adorer de faux dieux. Le roi orgueilleux voulut les faire périr. Mais ce sont ses soldats qui périrent dans les flammes et les jeunes fidèles furent sauvés par Dieu et les jeunes gens avaient l’aspect d’un dieu.
    Ils n’avaient aucune blessure. Le roi voyant cela bénit Dieu et son envoyé.
    Dieu retira souvent la royauté aux mauvais rois pour le donner à une autre personne. Car des orgueilleux qu’ils étaient, voleurs du trésor du temple. Ils adoraient des faux dieux. Ils ont déplu à Dieu et leur royaume pris fin. Des jalousies, des chagrins, des inquiétudes pour le peuple, Dieu le console, et lui donne de la joie. Les ennemis sont détruits, brisés.
    Dieu fait de grands miracles et il sauve les prophètes
    Le peuple et les rois doivent respecter le Dieu du Prophète car dieu les protège. On remit le trésor dans le temple. Les deux prophètes enseignaient la loi de Dieu au peuple qui était très heureux. La ville est en sécurité mais plus rien n’était comme avant la déportation. Il était sous la domination d’un roi étranger et Dieu leur promis un nouveau roi qui leur apportera la paix. Il sera leur berger et il n’y aura plus de mal du tout ni ravages.
    Le peuple de Dieu aura une condition de vie heureuse.

     

     

    « L'antiquité de la coalitionUn peuple irréductible »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter