• "Aimez vous les uns les autres !"

     

    "Aimez vous les uns les autres !"

    "Aimez vous les uns les autres !"

     

    Voilà la principale phrase à retenir de Jésus et cela veut dire: “Aimez-vous mes frères chrétiens, musulmans, juifs, bouddhistes, athées, etc. Car l’humanité est une, et tous les Humains sont égaux et frères.”

    Et voici qu’un légiste se leva et dit à Jésus pour le mettre à l’épreuve: “Maître que dois-je faire pour recevoir en partage la vie éternelle ?”

    Jésus lui dit: “Dans la loi qu’est-il écrit ? Comment le lis-tu ?”

    Il lui répondit: “Tu aimeras ton Seigneur ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, de toute ta pensée et ton prochain comme toi-même.”

    Jésus lui dit: “Tu as bien répondu.”

    Jésus voulant montrer sa justice, dit: “Et qui est mon prochain ?”

    Jésus reprit: “Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho et il tomba sur des bandits qui, l’ayant dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moiti-mort. Il se trouva qu’un prêtre descendait par ce chemin; il vit l’homme et passa à bonne distance. Un lévite de même arriva en ce lieu; il vit l’homme et passa à bonne distance.

    Mais un Samaritain qui était en voyage arriva près de l’homme; il le vit et fut pris de pitié pour lui. Il s’approcha, banda ses plaies en y versant de l’huile de vin, le chargea sur sa monture et le conduisit à une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, tirant deux pièces d’argent, il les donna à l’aubergiste et lui dit: “Prends soin de lui et si tu dépenses quelque chose de plus, c'est moi qui te rembourserais quand je repasserais.”

    Jésus poursuivit: “lequel des trois, à ton avis, s’est montré le prochain de l’homme qui était tombé sur les bandits ?”

    Le légiste: “C’est celui qui a fait preuve de bonté envers lui.” Jésus lui dit: “Va et toi aussi fais de même.” ”Appelle à la voie de ton Seigneur par la sagesse et la bonne parole et discute avec eux de la façon la plus douce.”

    Aidez-vous les uns les autres à l’accomplissement du bien et de la piété, qu’à partir de vous, se forme une nation, appelant au bien.

    l’évangile de Jean reprend cette phrase qui a traversée les siècles et les continents: “Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.”

    Ce qui veut dire: “Aimez-vous de l’amour dont je vous ai aimés. Il ne s’agit pas d’une gentillesse d’accueil simplement conviviale, de sentiments généreux, mais d’un amour adulte responsable au point de préférer la paix à l’affirmation de ses idées et de son autorité. C’est le respect mutuel !

    ”Je vous donne un commandement nouveau: “Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés. Tout ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites le de même pour eux, car c’est la loi et la prophétie.”

    Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres a accompli la loi. En effet, les Recommandations “Tu ne commettras point d’adultère, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: “Tu aimeras ton prochain comme toi-même.” L’amour ne fait point de mal aux autres. L’amour est donc l’accomplissement de la loi.

    Que tout ce que vous faites se fasse avec amour.

    Frères, vous avez été appelés à la liberté; seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par amour, amis les uns des autres, car toute la loi est accomplie dans une seule parole, celle-ci: “Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Soumettez- vous les uns aux autres à cause du respect que vous avez pour Jésus.

    Etre en accord: tout lien entre deux personnes ou plus doit, pour que l’intégrité de chacun soit préserver, faire l’objet d’une entente commune. Un lien ne doit pas conduire à l’asservissement d’une des parties. Si vous êtes libre pour faire alliance, elle doit aussi se vivre dans la liberté. Les liens faits en toute liberté se préservent en recherchant la coopération, la bonne entente, le dialogue, la concertation et l’accord mutuel. Vivez en bon accord les uns avec les autres. N’ayez pas de folie des grandeurs, mais acceptez des tâches modestes. Ne vous prenez pas pour des sages.

    Dans un couple, les deux sont appelés à s’engager pleinement dans la relation. Leurs responsabilités respectives font que leur engagement s’exprime différemment. Ces exhortations ont pour objectif de préserver la relation de coupe, dans sa structure et sa mission. Le fait d’exhorter l’homme à aimer sa femme sous entend qu’il doit laisser sa femme participer librement à la mission. Il ne peut ni la contraindre, ni la dominer. Au contraire, en soumission à Dieu, il doit faire tout ce que l’amour implique et cela à l’exemple de Jésus qui est allé jusqu’au sacrifice ultime.

    Quelques réflexions anonymes:

    La solidarité c’est s’aider les uns les autres, si quelqu’un a un problème, essayer de l’aider, l’écouter parler. – Etre solidaire, c’est compatir avec les gens, être là pour eux et surtout les aider. – Cela veut dire une société plus juste ou on écoute mieux les enfants: les soutenir. – C’est penser aux autres et les aider. – Cela commence par se comporter correctement dans la vie de tous les jours. – C’est aider n’importe qui dans une position moins gratifiante que la notre. – Depuis qu’aimez-vous les un les autres a fait place à chacun pour soi, c’est fou comme à chaque jour, chaque faute de l’homme me déçoit et ma tristesse est toujours plus oppressante, car les humains deviennent insensibles à tout. – Dans le temps, c’est souffrir et sueur pour gagner ton ciel, là j’ai l’impression que l’on s’enfonce. –Pour nous, ici-bas, il n’y aurait plus de dogmes, plus de guerres, plus de civières. On élimine les champs de tir. On ferait mieux, de tous s’instruisent. – Parce que à chaque guerre, on voit la pile de corps morts en pensant déjà avec différences de richesse entre les hommes, et les dégâts sont-ils réparés ? – C’est bien triste de devoir être serviteurs de l’argent et tous ceux qui trahissent le genre humain pour cela. C’est la paix que l’on désire. – La quête de l’amour c’est de chercher l’amour envers son prochain et tendre la main à l’inconnu que l’on croise.

    Les humains sont-ils encore capable d'Amour ?... Avant qu'il ne soit trop tard !

     

    « Au commencement était le Verbe...Le Bon Grain et l'Ivraie »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter